SHIFEN ET LA LIGNE DE TRAIN PINGXI LINE


Au Nord de Taïwan, la Pingxi Line est une ligne de train peu ordinaire. Construire en 1921 sous l’Occupation Japonaise, cette vieille ligne circule encore de nos jours ! Longue de 13 km, elle relie Ruifang, à l’est de Keelung, jusqu’à Jingtong, en suivant le tracé de la rivière Keelung au milieu des montagnes.

On peut acheter un ticket à la journée qui permet de s’arrêter à chaque station à loisir pour profiter des charmes plutôt bien préservés du Pingxi District. Il y a des petites balades et des chemins de rando à chaque station, ce qui en fait une escapade rêvée loin de la capitale.

(Read this post in English, baby!)

La Pingxi Line

La vue depuis le train est tout simplement surprenante. Flora et moi suivons de près la rivière Keelung dans ce petit train tout vieillot qui cahote. On passe devant des cascades, au milieu de la jungle et de la forêt, dans des tunnels obscurs sous les montagnes.

Ce jour-là, nous avons jeté notre dévolu sur Shifen, au nord-est de Taipei, une petite ville célèbre pour ses vieilles rues typiques, son festival de lanternes en papier and ses cascades. Le train nous dépose au cœur de la ville, et la plupart des touristes profitent de la position stratégique des rails pour prendre quelques photos originales. Evidemment, on n’échappe pas à la règle, c’est trop tentant !

La gare ferroviaire se trouve juste à côté des vieilles ruelles de Shifen, où on peut flâner entre les stands de bouffe et de souvenirs. De quoi se procurer un porte clé en forme de lanterne. Sur la droite, en se baladant, il y a un pont suspendu (ils kiffent les ponts suspendus à Taiwan, et clairement ça me ravit) qui traverse la rivière Keelung. Le spot parfait pour regarder les lanternes en papier s’envoler dans le ciel.

Le pont suspendu

Il y a beaucoup de stands de lanternes, de part et d’autres des rails. Ici, sur les rails, tu peux peindre ta propre lanterne et la faire s’envoler. C’est surpeuplé de touristes, évidemment. Il y a un Festival des Lanternes à Shifen chaque année vers début Février, mais on peut lancer sa lanterne chaque jour de l’année. Il faut juste être conscient que les lanternes en papier sont dangereuses pour tout un tas de raisons.

D’abord, les lanternes en papier peuvent causer des feux – comme on a pu en être témoins lorsqu’une lanterne s’est retrouvée prise dans des câbles électriques, s’embrasant et retombant sur la foule de touristes. Ensuite, les lanternes en papier polluent. On a pu le voir en se baladant le long de la rivière, il y a des restes de lanternes partout qui sont retombées sur les arbres et les abords de la rivière. Sans compter que les oiseaux et autres petits animaux peuvent avaler le petit bout de métal qui se trouve à l’intérieur. Du coup, voilà, profite du spectacle c’est joli, ça fait des « waow » dans ta bouche, mais garde à l’esprit les dangers que ces jolies lanternes peuvent causer sur la nature.

On peut décorer sa propre lanterne

Après une petite balade de 15 à 20 minutes hors de Shifen, se trouvent les Shifen Waterfall. Sur le chemin pour aller au Visitor Center, on se retrouve au milieu de paysages superbes aux alentours de la rivière Keelung avec quelques ponts suspendus et des chemins faits de planches de bois. Les cascades ne sont pas très hautes, mais bien larges, ce qui en fait d’ailleurs les cascades les plus larges de Taïwan. On dirait un peu les chutes du Niagara, en forme de fer à cheval. Plusieurs plateformes permettent d’avoir des points de vue différents des cascades et de la rivière.

 

Shifen Waterfalls
Ponst suspendu au dessus de la Keelung River

On tombe clairement amoureuses de la région, et on remonte dans le train pour aller un peu plus loin sur la ligne, jusqu’à la charmante bourgade de Lingjiao. La carte nous indique d’autres petites cascades dans le coin. Alors qu’on descend du train, on s’étonne du calme qui règne ici. Des chats paresseux, et nous sommes les seules devant les petites chutes d’eau. Ce petit village est tout le contraire de Shifen, oubliée des touristes, calme et relaxante.

Lingjiao Waterfalls

De la très touristique Shifen à la très discrète Lingjiao, chaque station de la ligne Pingxi a ses charmes. D’ailleurs, d’autres arrêts valent le détour : Houtong, le village des chats, mais aussi Pingxi pour ses vieilles ruelles, ses lanternes et ses fameux chemins de randonnée.
Cette petite escapade dans le Pingxi District m’a permis de voir un peu autre chose que la vibrante Taipei et, soyons honnêtes, même si Taïwan ne fait que commencer à dévoiler ses charmes verdoyants, je suis déjà séduite.


Y ALLER:

Shifen, prendre la Pingxi Line depuis Ruifang ou prendre le bus numéro 795 depuis Muzha Station à Taipei.

Shifen Waterfalls, continuer tout droit après les ‘old streets’ de Shifen pour sortir de la ville. C’est indiqué.

Lingjiao, station paumée de la Pingxi Line.


SHIFEN ET LA LIGNE DE TRAIN PINGXI LINE
Tagged on:                                                 

2 thoughts on “SHIFEN ET LA LIGNE DE TRAIN PINGXI LINE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *