Je pense donc je fuis

CULTURES SAUVAGES #3 – JE N’AI PAS PRIS LE TRANSSIBÉRIEN

CULTURES SAUVAGES #3 – JE N’AI PAS PRIS LE TRANSSIBÉRIEN

Une histoire de çäkçäk, de coup de foudre à Kyoto et de la boîte aux lettres du Dieu Yue Lao.
Comme le thème de cette émission soufflé par Emilie est sujet à de multiples jeux de mots (de la transe chamanique à la trance musique, en passant par la transsexualité et la transgression), j’ai choisi de vous raconter aujourd’hui comment je n’ai pas pris le Transsibérien.

SAIGON EXPRESS

SAIGON EXPRESS

Il m’embarque sur sa mobylette pour me montrer la ville. Je me prends le Vietnam, je me prends Ho Chi Minh dans la figure ! Quand j’arrive dans un nouveau pays, c’est toujours un peu le choc culturel, j’essaie de saisir le sens, la direction, le mouvement des vies, des peuples. Ce n’est pas tant une surprise puisque j’ai lu sur le Vietnam, j’en ai vu des films, des photos.
Mais là, sur la mobylette d’Alessio, c’est une toute autre histoire : j’expérimente le Vietnam à travers une palette complexe de sensations.