Une nuit dans un Onsen Ryokan

Les Ryokan sont des auberges traditionnelles japonaises avec repas traditionnel, yukata et futons.

Les Onsen Ryokan c’est le même principe, mais avec les sources d’eau chaude à dispo en prime.

Une nuit au paradis, en somme.

(Read this post in English!)

ryokan (2)
Le Kanaguya Ryokan

Il faut savoir qu’il y a pas mal de volcans en activité au Japon, du coup dans certains endroits montagneux on peut trouver des geysers et ça sent pas mal l’œuf pourri.

C’est aussi signe d’eau super-méga-chaude qui sort du sol pour le plus grand bonheur des japonais friands de bains (et moi aussi du coup !).

En gros le Onsen Ryokan c’est un peu comme les Hôtels-Spa chez nous. (En mieux.)

Les couloirs du Ryokan…

La grosse surprise pour moi est que Noriko m’emmène dans un des onsen ryokan qui a inspiré Hayao Miyazaki pour Le Voyage de Chihiro. Ils ont même une dépendance appelée « Rin ». Et effectivement à l’intérieur on retrouve des éléments du dessin animé !

L’aventure commence par un premier bain suivi de l’enfilage de Yukata. Pour l’un comme pour l’autre, heureusement que Noriko est avec moi. Elle m’explique toutes les étapes de lavage et de comportement dans un Onsen.


COMMENT SE COMPORTER DIGNEMENT DANS UN ONSEN ?

  • Ne pas arborer de tatouages
  • Se déshabiller totalement, mais se couvrir de sa serviette pour aller dans l’eau.
  • Se rincer d’une rasade d’eau provenant du onsen. Se laver le corps et les cheveux au savon à la « douche » avant d’entrer dans le onsen. Bien se rincer et rincer sa serviette.
  • Se couvrir le devant du corps pour parcourir les quelques mètres entre la « douche » et le onsen.
  • Entrer dans le onsen.
  • Déposer sa serviette sur la tête, pour absorber la transpiration du front. Ne jamais la laisser tomber dans l’eau. Idem pour les cheveux qui doivent rester attachés.
  • Ne pas rester trop longtemps, l’eau est brûlante.
  • Se re-laver. Mais pas forcément complètement si on enchaîne des onsen toute la nuit, comme c’est souvent le cas dans les onsen ryokan. Bien s’essuyer.
  • Enfiler son yukata.
  • S’hydrater tout de suite après.

Ensuite, on passe à l’historique du bâtiment avec un guide. Evidemment tout est en japonais, j’y comprends rien, alors je prends pleins de photos –floues, à cause de l’éclairage haha-. Ensuite, c’est l’heure du repas, et là, OhMonDieuYEnAAssezPour40Personnes ! Je goûte à tout, j’essaie de tout manger, mais c’est impossible. Je parle à Noriko, Tomoaki et Masashi de nos repas de Noël en France. Je leur apprends cette expression que j’aime tant dire quand j’ai trop mangé : « Il va falloir me faire rouler jusqu’à la maison ! ».

Pour digérer, il y a la petite balade dans Onsen Town. En gros, ce genre d’établissement se concentre souvent dans de petits villages montagneux, aux mêmes endroits. Du coup, les ruelles sont superbement éclairées, tous les clients portent des Yukata, on se croirait dans le Japon ancien…

On se balade, on s’essaie au tir (je suis pas si nulle, finalement, je sais pas si c’est une bonne nouvelle…) comme à la foire, et avec Masashi nous repartons avec des gourdes Dragon Ball (<3)

Dîner au Ryokan.

Et c’est après que commence la nuit aux Onsen. Evidemment, peu de personnes y passent toute la nuit, mais c’est le moment d’essayer tous les 9 Onsen de l’hôtel.

Tous les Onsen sont séparés hommes/femmes. J’apprends à reconnaitre le kanji pour l’un ou l’autre, afin de ne pas commettre d’impairs. Un Onsen se trouve à l’extérieur, deux autres sont publics et le reste est privé. C’est-à-dire que tu peux fermer la porte derrière toi et profiter du bain POUR TOI TOUT SEUL, hé ouais ! (ou faire une grosse pool party avec tes copines au choix)

Finalement, j’en fais 5, et c’est lorsque je commence à m’endormir (m’évanouir ?) dans l’eau chaude que je décide d’aller me coucher sur les futons moelleux.

Onsen privé
Moi en yukata, yatta!

Je retournerais pour un dernier onsen le lendemain matin avant l’indécent petit déjeuner.

Noriko m’appellera désormais Onsen Master, haha !

Masashi & moi, OUAIS ON REVIENDRA!
Masashi & moi, OUAIS ON REVIENDRA!

Y aller :

Kanaguya,  2202 Hirao, Yamanouchi, Shimotakai District, Nagano Prefecture

Une nuit dans un Onsen Ryokan
Tagged on:                         

8 thoughts on “Une nuit dans un Onsen Ryokan

  • 24 July 2015 at 4 h 27 min
    Permalink

    T’es vraiment superbe en yuka…kimono!!!! T’as pu le garder ???

    Reply
    • 24 July 2015 at 23 h 23 min
      Permalink

      En yukata. Ce sont des kimonos d’été. Non je n’ai pu garder que les chaussettes et la serviettes que je t’ai envoyée.

      Reply
  • 24 July 2015 at 22 h 09 min
    Permalink

    Incroyable cet endroit, on se croirait vraiment dans le voyage de Chihiro!
    Mais alors… pas de tatouages?!
    Comment ils font les gens qui portent des tatouages traditionnels intégraux? Ils n’ont pas le droit d’aller aux bains?
    Incroyable!
    Tu portes très bien le kimono!

    Des bisous!!!

    Reply
    • 24 July 2015 at 23 h 31 min
      Permalink

      En fait au Japon, tatouage = yakuzas. Et plus particulièrement les tatouages traditionnels intégraux. Maintenant que les tatouages sont plus courant qu’à l’époque, certains établissement sont plus souples, notamment pour les touristes. Et sinon dans la majorité des cas il suffit de les couvrir avec des sparadraps ou des combis!

      Reply
  • Pingback: Les hébergements pas chers au Japon |

  • 9 August 2015 at 14 h 47 min
    Permalink

    Roooh Céline c’est fou!!!…. Les onsens privés quoi _<

    Reply
    • 31 August 2015 at 13 h 20 min
      Permalink

      Nan mais t’as vu ?
      J’te raconte pas le bonheur de se prélasser à poil dans un onsen, TOUTE SEULE 🙂
      J’ai failli m’évanouir (à cause de la chaleur) tellement je voulais pas sortir!

      Reply
  • Pingback: Happy New Year & Voeux de Bonheur – Take a Walk on the Wild Side

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *