Singapour

LES CLAQUES DE SINGAPOUR

LES CLAQUES DE SINGAPOUR

Wow. Singapour tu m’as mise une claque.

J’suis arrivée dans la cité-état un peu par hasard. Lorsque j’ai pris la décision de rentrer en France après mon année de baroudes en Nouvelle-Zélande, je me demandais quel stopover j’allais faire cette fois. A l’aller j’ai réalisé un rêve de longue-date : aller au Japon. Quelle nouvelle contrée explorer au retour ? De manière totalement impulsive, j’ai décidé d’aller visiter Singapour. J’avais rencontré Brenna, une singapourienne, lors de mon HelpX sur Stewart Island. On a bien accroché toutes les deux, et j’avais les yeux qui pétillaient et l’eau à la bouche lorsqu’elle me parlait de son pays. En prime, ce serait l’occasion parfaite de la revoir.
C’était décidé, j’allais faire un tour à Singapour !

SINGAPOUR SANS SE RUINER: BALADES HISTORIQUES ET FUTURISTES

SINGAPOUR SANS SE RUINER: BALADES HISTORIQUES ET FUTURISTES

Ce qu’il y a de bien avec Singapour, c’est que même si c’est une ville extrêmement chère, il est tout à fait possible de l’explorer et d’y passer du bon temps sans pour autant revendre ses organes au plus offrant. Car, en prime des nombreux parcs et escapades bucoliques que la ville peut offrir, se balader à Singapour permet aussi de se connecter avec l’histoire de la cité-état, et surtout d’en prendre pleins les yeux niveau architecture. Viens, viens, je t’emmène en balade !

SINGAPOUR SANS SE RUINER: PARCS & JARDINS

SINGAPOUR SANS SE RUINER: PARCS & JARDINS

Quand j’ai débarqué à Singapour après une année en Nouvelle Zélande, je savais que je devais faire attention à mon budget. Entre mes folies de Bali, mes projets de nouvelles aventures à venir, mon retour imminent à la précarité en France et mes affaires qui se détraquent (mon appareil photo a décidé de mourir, donc merci mon Nokia Lumia et la qualité des photos bien pourraves), il fallait que je trouve moyen d’apprécier mes 6 jours à Singapour sans me ruiner.