Reflexion

Reflexion

ET JE TOMBE AMOUREUSE TOUS LES 4 MATINS

ET JE TOMBE AMOUREUSE TOUS LES 4 MATINS

J’attends souvent le prochain feu vert, le prochain train en partance vers une nouvelle remontée mécanique qui fera valser mes chaussures aux vents, me fera m’enflammer comme la première fois, avec le goût grisant du vertige dans la bouche. J’ai des papillons qui s’agitent dans mes tripes dans la montée, peut être que je vais trop haut?
Mes pieds déjà ne touchent plus le sol quand t’as pris ma main  dans les ruelles de Kyoto.

LA CABANE DE TRISTESSE

LA CABANE DE TRISTESSE

Malheureusement, et même en voyage, il y a un endroit que je trimballe toujours avec moi : ma cabane de tristesse.
Jusqu’à récemment, elle n’avait pas de nom, c’était même pas une cabane en fait. Sans forme précise. Mais ça a toujours été là d’aussi loin que je m’en souvienne. C’était juste un endroit un peu sombre où j’allais me réfugier des fois, sans vraiment savoir pourquoi ni comment.

Y’A 4 ANS, JE PERDAIS MON JOB DE RÊVE.

Y’A 4 ANS, JE PERDAIS MON JOB DE RÊVE.

Y’a 4 ans, j’me suis battue pour une cause, j’me suis battue pour un job –qui je pense est toujours l’un des plus beaux métiers du monde, j’me suis battue pour l’importance de l’accès à la culture, et j’me suis battue par solidarité pour mes collègues, qui pour la majorité d’entre eux étaient aussi mes amis. Mais avant tout, et pour la première fois de ma vie, j’me suis battue pour moi-même. J’pouvais le sentir dans mes tripes : « Céline, si tu ne te défends pas, si tu ne te bats pas, tu vas le regretter toute ta vie. » Donc, j’ai rejoint l’offensive. Je pouvais pas regarder le bateau couler sans rien faire.

LA PHILOSOPHIE DU O HANAMI (お 花見)

LA PHILOSOPHIE DU O HANAMI (お 花見)

Hanami, c’est la beauté parfaite de Mère Nature. Les fragiles et délicats pétales de sakura rappellent à quel point la vie est éphémère. La vie c’est court, ça ne dure pas. Et c’est bien cet état éphémère qui la rend si belle. Clairement, on passerait beaucoup moins de temps à contempler les sakura en fleurs si leur floraison durait tout le printemps par exemple. C’est bien parce que cela ne dure que quelques jours que cet évènement est si magique. La floraison des sakura est la beauté même, parce qu’elle ne dure pas.

UN JARDIN EN ANJOU – RETOUR AUX SOURCES

UN JARDIN EN ANJOU – RETOUR AUX SOURCES

On essayait de faire le calcul dans la voiture. Depuis combien d’années n’y avais-je pas mis les pieds ? 5 ans ? 7 ans ? Les années défilent à une vitesse. Et c’est loin l’Anjou depuis l’Alsace. Enfin, c’est comme ça que je l’avais toujours considéré. Est-ce que ça te change ta notion d’espace et de temps de prendre le temps de découvrir en long, en large et en travers un pays comme la Nouvelle-Zélande sur une année ?

DE LA GALÈRE D’ÊTRE BILINGUE (ou tout du moins d’essayer.)

DE LA GALÈRE D’ÊTRE BILINGUE (ou tout du moins d’essayer.)

Très vite je me suis mise à penser en anglais, et rêver en anglais. Pas tout le temps, même que parfois ma tête mélangeait les deux, de manière tout à fait fluide et ordonnée, et compréhensible. Ma voix intérieure avait intégré cette langue tout naturellement. Et de l’entendre parlée autour de moi, tous les jours, et parfois sans discontinuer (veuillez comprendre sans intervention française quelle qu’elle soit pendant un long moment) a amené ma (mes) voix intérieure(s) à me causer en Anglais. Ça aurait pu ressembler à un vrai brouhaha vu de l’extérieur, mais ces voix intérieures se sont imposées naturellement et sans forcer.