Plage de rêve

C’ETAIT NOTRE PLAGE

C’ETAIT NOTRE PLAGE

J’me rappellerais toujours de la première fois où elle m’a emmenée à notre plage. C’était sa plage à elle d’abord, le spot qu’Emma avait choisi pour aller nager presque tous les jours, rencontrant des pêcheurs sur son chemin. Je la suivais alors qu’elle fonçait sur son vélo, essayant de mémoriser chaque rue et chaque virage, et je me suis retrouvée un peu perplexe en arrivant. C’était pas une plage de sable. C’était une plage de rochers, de galets, avec pas mal de déchets en plus. Mais c’était extraordinaire d’avoir la chance d’aller nager dans l’Océan tous les jours. Ouais, c’est comme ça que je me sentais dans les vagues : chanceuse.

LA ‘ROUTE DOREE’ DE RUIFANG A FULONG

LA ‘ROUTE DOREE’ DE RUIFANG A FULONG

Je savais que les fameuses formations rocheuses que j’étais venue voir étaient juste ici, de l’autre côté de la route. Près de la mer. Mais il y a avait ce petit chemin vers les montagnes qui m’appelait. Les petits chemins m’appellent toujours. Du coup je l’ai suivi. C’était un peu boueux, c’était un peu glissant, et le chemin devenait de plus en plus étroit alors que je m’enfonçais dans la jungle.

MA DERNIÈRE SEMAINE EN NOUVELLE-ZÉLANDE DANS UNE CARAVANE

MA DERNIÈRE SEMAINE EN NOUVELLE-ZÉLANDE DANS UNE CARAVANE

Tout a une fin. Sauf la saucisse qui en a deux.
Nouvelle Zélande, cette fois c’est la fin.
J’ai pensé et repensé à mes dernières semaines en Nouvelle Zélande. J’en ai fait une liste : randonner le Tongariro Crossing , voir Taranaki, voir le soleil se lever à Gisborne, retourner à Napier, retourner faire un HelpX à Hahei Beach, faire un HelpX dans une famille Maori, aller dans une retraite de yoga, partir en rando quelques jours,… Bref, ma liste était longue comme un roman. Presque une année s’est écoulée, et pourtant il y avait encore pleins d’expériences que je souhaitais faire avant de partir. Je m’en rendais malade d’essayer de donner du sens à mes derniers instants, de les rendre inoubliables.
Il aura fallu un anglais pour que je lâche prise.

TOUS LES CHEMINS MÈNENT À AUCKLAND…

TOUS LES CHEMINS MÈNENT À AUCKLAND…

Le compte à rebours est lancé. Il me reste un peu plus de deux semaines en Nouvelle Zélande avant mon départ. C’est la fin de mon dernier roadtrip, je quitte Flo pour de bon cette fois. Nous sommes à Auckland. Encore et toujours Auckland. Auckland, ma ville d’arrivée. Auckland une ville de rencontres inoubliables. Auckland la pluvieuse, Auckland l’ennuyeuse. On a rien vu de la Nouvelle Zélande si l’on reste à Auckland, et pourtant, en itinérance dans l’île du Nord, Auckland c’est le point convergent. Je la quitte avec soulagement à chaque fois et pourtant je ne cesse d’y revenir.

MON DERNIER ROAD TRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 3-

MON DERNIER ROAD TRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 3-

Sauf que le temps qu’il faisait au Taranaki semble être exactement le même au Tongariro. Les premières neiges sont aussi tombées ici, et bien que la randonnée soit faisable, les conditions ne semblent pas idéales. Et la brume, la pluie nous gâchent le paysage. Sans compter que depuis quelques jours… le volcan Ruapehu semble se réveiller doucement.