Hébergement

HISTOIRES D’HÉBERGEMENTS ALTERNATIFS

HISTOIRES D’HÉBERGEMENTS ALTERNATIFS

L’autre soir j’ai été invitée à prendre la parole et raconter mes expériences en matière d’hébergement lors d’un colloque sur le tourisme alternatif organisé par l’Enjoy’In Hostel, un projet d’auberge de jeunesse éco responsable et solidaire à Mulhouse.
Je ne me sentais pas trop légitime de prendre la parole après l’Office du Tourisme et d’autres acteurs touristiques dont la profession est liée directement au tourisme et aux voyages. Qu’avais-je donc à apporter ? Finalement j’ai décidé de faire comme je fais toujours lorsqu’il s’agit de parler de voyages : j’ai simplement raconté mes histoires.

LA CÔTE EST DE TAIWAN À VÉLO : HISTOIRE D’UNE CYCLISTE EN CARTON

LA CÔTE EST DE TAIWAN À VÉLO : HISTOIRE D’UNE CYCLISTE EN CARTON

Moi, là-dedans, je m’amusais de plus en plus avec mon vélo Hello Kitty à Hualien, avec cette idée de tour de Taiwan qui me démangeait de plus en plus. Il faut avouer que ça me faisait flipper, de partir sur les routes à vélo comme ça pendant plusieurs semaines : j’ai même jamais fait de randonnée de plus de 4 jours ! Alors j’ai trouvé un compromis avec moi-même : j’allais pédaler la côte Est de Taiwan. De Taitung à Hualien.

BIEN PRÉPARER SON ÉPOPÉE CYCLISTE À TAIWAN : DES CONSEILS PAS TROP EN CARTON POUR LES DÉBUTANTS

BIEN PRÉPARER SON ÉPOPÉE CYCLISTE À TAIWAN : DES CONSEILS PAS TROP EN CARTON POUR LES DÉBUTANTS

Quand on se décide à partir voyager en vélo, que ce soit pour une durée déterminée ou non, on se retrouve un peu face aux même angoisses qui se pointent avant de partir voyager en mode ‘backpacker’ pour la première fois… Comment remplir son sac de manière optimale, quel itinéraire suivre, dans quel matériel investir, comment éviter de revendre ses reins pour remplir son portefeuille, ou encore comment rester en vie sur la route (oui, je me suis déjà posée cette question),bref comment mener à bien son projet sur deux roues…? 

POURQUOI TU DEVRAIS PARLER AUX INCONNUS #6 – LE WORLD INN

POURQUOI TU DEVRAIS PARLER AUX INCONNUS #6 – LE WORLD INN

Un peu comme une famille, on prenait soin les uns des autres. On cuisinait ensemble après le travail. Emma m’aidait à séparer le blanc des jaunes pour la mousse au chocolat. Vincent m’aidait à acheter des billets de train à la machine du Family Mart où tout est écrit en Chinois. J’allais nager avec Emma à Notre Plage. Je dormais avec Vincent au 7/11 de Luye pour aller voir les montgolfières.

LES TRAINS SONT FAITS POUR PLEURER

LES TRAINS SONT FAITS POUR PLEURER

Je voulais plus de nature, je voulais plus d’aventures, et je m’étais décidée à quitter Taipei et partir pour l’Est de Taïwan. Mon plan, passer deux semaines à Hualien pour pouvoir explorer le Parc National de Taroko et les environs, puis faire doucement mon chemin vers le Sud.

Sauf que, toi-même tu sais, je suis plutôt nulle en ce qui concerne les plans.

UN MOIS A TAIPEI

UN MOIS A TAIPEI

J’ai vécu un mois à Taipei, en faisant du HelpX dans un hostel principalement, ce qui me permettait de ne pas payer pour mon hébergement et d’avoir mes aprèms de libres pour visiter et apprivoiser ce nouveau pays. C’est assez difficile de parler de Taipei, d’en lister toutes les choses à voir et à faire, car la ville est si grande que même un mois n’était pas suffisant pour faire toute ce que j’avais prévu d’y faire. Et comme j’ai tendance à vouloir aussi ressentir ‘l’atmosphère’ d’un endroit, j’ai passé quelques après-midis à traîner dans des cafés ou des librairies, ou bien à faire du Geocaching dans les environs de Shilin – en nourrissant des hordes de moustiques au passage avec mon sang bien sucré de Française.