FerryBoat

TOUS LES CHEMINS MÈNENT À AUCKLAND…

TOUS LES CHEMINS MÈNENT À AUCKLAND…

Le compte à rebours est lancé. Il me reste un peu plus de deux semaines en Nouvelle Zélande avant mon départ. C’est la fin de mon dernier roadtrip, je quitte Flo pour de bon cette fois. Nous sommes à Auckland. Encore et toujours Auckland. Auckland, ma ville d’arrivée. Auckland une ville de rencontres inoubliables. Auckland la pluvieuse, Auckland l’ennuyeuse. On a rien vu de la Nouvelle Zélande si l’on reste à Auckland, et pourtant, en itinérance dans l’île du Nord, Auckland c’est le point convergent. Je la quitte avec soulagement à chaque fois et pourtant je ne cesse d’y revenir.

MON DERNIER ROADTRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 1-

MON DERNIER ROADTRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 1-

Aujourd’hui c’est mercredi, et j’ai le cœur lourd en quittant l’Île du Sud. J’atterris à Auckland comme au premier jour, sauf que cette fois Monster est moins lourd et que je sais où aller prendre la navette pour aller au centre-ville. Il pleut, il fait gris, et il me reste un mois sur l’Île du Nord avant de quitter le pays. Outch. C’est la même pour Flo, aka Monsieur Wellington, qui n’a plus que deux semaines avant de s’envoler pour Hong Kong et de rentrer en France. C’est pour ça qu’on a décidé de se retrouver lui et moi, pour un dernier road trip.

Avoir 29 ans sur Stewart Island

Avoir 29 ans sur Stewart Island

18 décembre 2015.

J’me réveille ce matin-là avec un an de plus dans la tronche. Les 29 piges tant redoutées. Avant de partir je fanfaronnais à qui voulait bien l’entendre que cette année je passerais mon anniversaire sur la plage parce que ce sera l’été, que j’irais voir Star Wars et que je me boufferais un barbecue. Finalement, ma journée d’anniversaire s’est avéré complétement différente, Stewart Island semblant être le seul endroit en Nouvelle Zélande où l’été n’est pas encore arrivé (mais arrivera-t-il jamais ?). Et il n’y a pas de cinéma dans ce bled paumé.