MON DERNIER ROADTRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 1-


PARTIE 1: RETOUR AU NORTHLAND

Aujourd’hui c’est mercredi, et j’ai le cœur lourd en quittant l’Île du Sud. J’atterris à Auckland comme au premier jour, sauf que cette fois Monster est moins lourd et que je sais où aller prendre la navette pour aller au centre-ville. Il pleut, il fait gris, et il me reste un mois sur l’Île du Nord avant de quitter le pays. Outch. C’est la même pour Flo, aka Monsieur Wellington, qui n’a plus que deux semaines avant de s’envoler pour Hong Kong et de rentrer en France.

C’est pour ça qu’on a décidé de se retrouver lui et moi, pour un dernier road trip.

(Read this post in English!)

Retour à Auckland

Flo, je l’avais « rencontré » sur Pvtistes.net à l’époque, sur le forum des angoissés qui atterrissaient à Auckland en juin/juillet 2015. On s’est échangés nos adresses de blogs pour finalement se rencontrer sur la plage de Hahei Beach environ un mois après mon arrivée. On s’est très vite trouvé pleins de points communs, notamment en ce qui concerne la bouffe et le gras (double) de nos cuisses. On est partis en roadtrip quelques temps plus tard, à la découverte de Hobbiton, Rotorua et Taupo. On a traversé ensemble le détroit de Cook reliant l’Île du Nord à l’Île du Sud de Wellington à Picton lorsqu’il partait en roadtrip avec sa meilleure amie. On est restés en contact tout du long de notre aventure néo-zélandaise, lorsqu’il était milkeur à Oamaru et que je dansais avec les fruits à Te Anau. C’était pour moi une évidence de finir cette aventure chez les kiwis avec un dernier roadtrip ensemble.

1,2,3 JUMP!

COUCHSURFING A AUCKLAND

Arrivée à Auckland, un peu tristoune, Flo m’accueille avec une carte postale d’Hélène, celle qui m’a interviewée pour PVTistes.net et qui a fait un roadtrip sur la Great Ocean Road en Australie avec Flo justement. La Nouvelle Zélande c’est tout petit et à l’époque je lui avais donné les coordonnées de Flo pour qu’elle puisse à son tour l’interviewer. L’amitié a fait le reste comme on dit. J’suis contente, on va aussi se péter le bide dans un food court sur Queen Street. Pour 10$ on a une assiette qui déborde la bouffe asiatique.

Après un tour en ferry jusqu’à Devonport, on rencontre notre hôte de Couchsurfing, Hamish, qui est masseur-paysagiste et vit dans une maison près de l’océan. On cuisine un vrai repas de folie pour lui et son pote dont j’ai oublié le nom. Enfin, c’est Flo qui cuisine principalement parce que moi je suis trop occupée à rire à gorge déployée, un peu stone, un peu pompette, parce Hamish est plutôt généreux et fait tourner ses cigarettes magiques. On sort le grand jeu quand même, poulet & patates au four et tarte aux pommes en dessert. J’me rappelle qu’à moitié de la fin de soirée et je m’endors comme un bébé. C’était une longue journée.

Nuit arrosée chez Hamish

RETOUR AU NORTHLAND

Auckland, on s’y éternise pas. Notre plan de départ s’est écroulé. On comptait aller direct au Tongariro Crossing, effectuer la rando d’une journée la plus belle (y parait !) et surtout la plus célèbre de Nouvelle Zélande. C’est là-bas que Peter Jackson a tourné ses scènes au Mordor, au milieu des volcans Tongariro, Ngauruhoe et Ruapehu. Manque de pot, le temps n’est pas avec nous. On loue notre voiture chez Ace Rental et on décide de faire notre roadtrip à l’envers, c’est parti pour le Northland, baby ! Cette fois, le coffre de notre Nissan Tilda est bien plus grand que lors de notre roadtrip précédent. Je pourrais presque loger dedans avec mon gros cul.

Whangarei!

Le Northland, ce sera rien que la troisième fois que j’y mets les pieds, après mon roadtrip épique avec Anaïs, puis mes HelpX à Opua et Kerikeri. J’aime cette région ensoleillée du bout du monde, et je suis plus que ravie de faire le guide pour la faire découvrir à Flo ! On s’arrête brièvement à Waipu (la ville du Jour de la baleine) pour une pause pipi et pour acheter des CD car notre radio capte plus rien. J’achète un CD de chansons kiwies, un de musique classique avec le Boléro de Ravel et un autre de musiques stéréotypées françaises. On se rendra vite compte que ce dernier est carrément inécoutable, et on passera vite en mode MP3 branché à des enceintes portables. Sur notre route on croise un couple d’allemands qui font du stop : Martin et Wiebke. Ils viennent tout juste d’arriver en Nouvelle Zélande et le courant passe tellement qu’ils nous suivront dans nos aventures les trois prochains jours : c’est ça l’Aventure, la vraie, des rencontres inopinées en bord de route.

Rainbow Falls

La pause lunch à Whangarei me ramène des mois en arrière, lorsque j’arpentais ces rues avec Anaïs. J’ai la nostalgie dans la peau, le sourire aussi, de revenir sur mes pas. Nous finissons notre route à Kerikeri, après un tour aux Rainbow Falls (où j’avais déjà passé la journée lors de mon HelpX dans la pépinière). Le Relax a Lodge où nous passons la nuit est un havre de paix hors de la ville au milieu des orangers. Le proprio est un suédois qui a migré ici, on retrouve des photos de sa famille un peu partout ici, c’est très chaleureux. D’ailleurs on a le droit d’emporter avec nous un sac pleins d’oranges néo zélandaises avec nous le lendemain matin !

Relax A Lodge

CAPE REINGA: TROIS FOIS SINON RIEN

Avec Monsieur Wellington

Ce fameux lendemain sera pour moi l’occasion de retourner pour a troisième fois dans un de mes endroits favoris de Nouvelle Zélande : Cape Reinga, ce phare tout au nord de l’île du nord au milieu de paysages sauvages et intouchés. La journée est superbe, c’est toujours l’été ici. On s’arrête à Cable Bay profiter de la vue et tremper mes pieds dans l’eau. Je cours comme une enfant.

1,2,3 JUMP!
Cape Reinga

Plus tard c’est sur la 90 miles Beach qu’on retrouve nos 10 ans avec une séance photo légendaire. Et on s’enfile la route jusqu’à Cape Reinga. Je reconnais chaque virage, chaque vue, chaque paysage. Et quand je vois les yeux illuminés de Flo, Martin et Wiebke, ça me rend encore plus heureuse. On se balade sur le Te Werahi Track, on prend nos traditionnelles photos devant le signpost du phare, et pendant que Flo fait prendre la pose à Monsieur Wellington, j’en profite pour graver nos noms à Anaïs et moi sur ce banc, là. Ce banc sur lequel nous avions laissé une trace au marqueur quelques 9 mois plus tôt. C’est effacé, du coup je m’attelle à nous graver dans ce lieu magique avec mon couteau suisse. Sur le chemin du retour, on ne manquera pas d’explorer les dunes de sables de Te Paki, sans se perdre cette fois !

On finit la soirée au Endless Summer Lodge, un de mes coup de cœur en matière de backpackers. On s’octroie une marche nocturne sur la plage avec Flo, à la rencontre des crabes géants et de la marée montante. On échange sur nos angoisses à propos de notre retour en France… Que ce soit clair, ni lui ni moi ne sommes prêts à quitter notre pays d’adoption. On a pris goût à notre liberté, on dit ‘cordialement non merci bouffonne’ à la fin de cette aventure.

Au petit matin d’ailleurs on ira se jeter dans la mer de Tasman bien gelée pour se sentir bien libres d’être fous. C’est revigorant ! On pense à faire ça tous les matins. Ce qu’on sait pas c’est qu’il va pleuvoir presque tous les jours après ça.

Ahipara

RUSSEL NOUS DEVOILE SES CHARMES

C’est donc tout frais, tout propres et tout excités que nous retournons sur la côte est, car à Russel m’attend Tom, l’anglais que j’avais rencontré à Napier et avec lequel je passais mon temps à faire des batailles d’eau (et de farine, et d’œufs…). Il se retrouve à bosser dans un camping et vivre dans une caravane après avoir épuisé toutes ses économies. Tom qui me préparait des thés au lait façon anglaise, Tom qui fait les meilleurs sandwichs du monde, Tom qui m’avait appris à conduire à gauche pour que je puisse nous ramener à la prison quand il était trop bourré pour rouler. Un vrai personnage, Tom, j’te jure. Ça me promet des fous rires épiques.

Opua – Paihia Walkway

On découvre alors Paihia, puis Opua, où on se fait une petite marche sur le Opua Paihia Walkway, ce fameux chemin de marche reliant Opua à Paihia où je passais mes aprem à faire du Geocaching lorsque je vivais sur un bateau dans la baie. On prend le ferry avec la voiture (comme c’est trop la classe !) pour (re) découvrir les charmes de Russel. Russel c’est un charmant village, niché entre mer et montagnes avec ses édifices victoriens et ses ambiances de station balnéaire hors saison. On se lance dans un Geocaching sur Flagstaff Hill et j’apprends que Martin est un serial geocacheur qui a plus d’un millier de caches à son actif !

Je kiffe les ferry boat.

Au camping d’Orongo Bay, Tom m’accueille avec un couple d’américains autour du four à pizzas. Il fait froid dehors une fois la nuit tombée, mes covoitureurs se sont réfugiés dans la salle commune et je fais des allers-retours entre les pizzas et la chaleur du foyer. Les retrouvailles avec Tom sont explosives, la farine vole dans tous les sens. Je passe la nuit dans sa caravane à rattraper le temps perdu et à regarder Robot Chicken. Il me dit qu’il veut m’épouser, mais il me dit toujours ça, Tom, quand il est pompette. Au matin, il me prépare des sandwichs et me fait jurer de revenir le sauver de sa vie en caravane.

Russel

Nous déposons Martin et Wiebke à Paihia pour qu’ils puissent y chercher du travail. On est tout émus de se séparer de nos autostoppeurs… Ils nous paient même l’essence pour nous remercier, même si nous on veut pas, parce que si on les a embarqués avec nous c’est pour les aider, c’est pour partager, c’est pour barouder. Comme tant d’autres l’ont fait pour nous tout au long de cette année.


Russel

Je quitte le Northland avec un pincement au cœur. Mais ce qui me rend heureuse tu vois, c’est les étoiles dans les yeux de Flo, qui a failli zapper le Northland. J’lui ai montré mon Northland à moi, ces villes, ces chemins, ces beautés qui m’avaient déjà éblouies plusieurs fois.

On reprend la route. On a encore tant de choses à voir.

A suivre…


L’ARTICLE DE MONSIEUR WELLINGTON


Y ALLER :

ACE RENTALS AUCKLAND, 39 The Strand, Auckland

RELAX A LODGE, 1574 Springbank Rd, State Highway 10, Kerikeri

RAINBOW FALLS, Kerikeri

90 MILES BEACH, Northland

CAPE REINGA, Northland

TE WERAHI BEACH TRACK, Northland

TE PAKI SAND DUNES, 47 Te Paki Stream Rd, Cape Reinga

ENDLESS SUMMER LODGE, 245 Foreshore Rd, Ahipara

PAIHIA OPUA WALKWAY, Opua – Paihia

FLAGSTAFF HILL, Russel

ORONGO BAY HOLIDAY PARK, 5960 Russell Rd, Russell


MON DERNIER ROADTRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 1-
Tagged on:                                                                                                                     

4 thoughts on “MON DERNIER ROADTRIP EN NOUVELLE-ZÉLANDE -PARTIE 1-

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *