LES NOUILLES SANS NOM


C’est une histoire d’amour avec des nouilles.

Déjà, depuis que je suis à Taiwan, je vis une histoire d’amour intense avec la nourriture locale. Tout est savoureux, exotique, nouveau. Même après presque un an ici, alors que le nouveau ne devrait plus être si nouveau, mon estomac Français (celui qui est capable de continuer à manger même lorsque je n’ai plus faim) est toujours aux anges.

J’ai pas vraiment abordé le sujet de la bouffe de Taiwan, alors je vais te raconter mon histoire d’amour avec les meilleures nouilles du monde plutôt : les Nouilles sans nom.

(Read this post in English, baby!)

 


C’est mon hôte Una qui m’a emmenée pour la première fois dans ce restau à deux pas du World Inn, à Hualien. J’en suis ressortie les papilles en extase. C’était notre truc ça, on allait manger des Nouilles sans nom au moins une fois par semaine. D’ailleurs, lorsque je quittais Hualien pour voyager et que je revenais à la maison, c’est là qu’on allait, c’était un cadeau, une manière de dire « bienvenue à la maison » ((我回家了! – Wǒ huí jiāle! –Je suis de retour à la maison!), une douceur qui ne résonne qu’avec Hualien.

Pendant longtemps, je n’ai commandé qu’une seule chose sur le menu : les Nouilles sans nom. C’est la ligne que j’avais mémorisée du menu (évidemment écrit tout en Chinois) : 無名麵 (Wúmíng miàn) – 60$. Par extension, c’est aussi comme ça que l’on appelait le restaurant : le restaurant des Nouilles sans nom. Parce que oui, vois-tu c’est littéralement comme ça qu’elles s’appellent ces nouilles, les Nouilles sans nom, comme si c’était une recette de famille, une spécialité que l’on cuisine à la maison, un truc qu’on a cuisiné vite fait et qu’on sait pas comment nommer. Au lieu de dire pompeusement : voilà des nouilles cuisinées à la façon du chef, recette spéciale, non, on appelle ça des Nouilles sans nom. C’est tout aussi drôle que délicieux.

Les nouilles sont toujours servies dans un large bol bleu, décoré par une bordure de fleurs. Il faut bien mélanger, pour que la sauce imprègne les nouilles. C’est ça qui fait toute la richesse du plat : la sauce. Un mélange d’ail, d’oignons verts et de crème de cacahuète. Il doit y avoir un peu de gingembre aussi. Le tout agrémenté de quelques feuilles bouillies – peut-être des feuilles de taro ? La sauce n’est jamais tout à fait la même, parfois on sent plus l’ail. Parfois la crème de cacahuète. J’aime à penser que c’est le charme du fait-maison, comme la cuisine des grands-mères.

La gérante -ou est-elle une employée ? – est une dame âgée qui ne parle que Chinois. On se complimente mutuellement avec mon Chinois basique, lorsque que je lui dis que c’est trop bon (很好吃 – Hěn hào chī), elle me dit que ma jupe à fleurs est jolie. Elle me fait souvent de grands gestes pour pas que j’oublie de bien mélanger mes nouilles.

 

Je m’y attable souvent, au restaurant des Nouilles sans nom. Souvent à la table 2, près de l’entrée. Parfois seule avec un livre, souvent accompagnée. Le thé est gratuit, comme dans beaucoup de restaurants à Taiwan, c’est du thé noir glacé, bien sucré. Je pourrais en boire des litres. J’y emmène souvent les gens qui viennent me rendre visite à Hualien. Je leur dis, « Viens, on va manger les meilleures nouilles du monde ! » En général ils ressortent satisfaits. Avec une haleine de chacal à cause de l’ail, mais satisfaits.

Je compare souvent Taiwan à l’Italie. J’adore la nourriture japonaise, c’est exquis, raffiné, savoureux. Comme la cuisine française, on parle vraiment de gastronomie. Taiwan, ce serait l’Italie du Japon. Une cuisine qui respire l’amour. C’est la cuisine des familles, la cuisine traditionnelle, celle que l’on mange tous les jours. C’est la cuisine de la rue, à Taiwan, littéralement. De la cuisine simple mais délicieuse. Pour moi, les Nouilles sans nom sont l’illustration parfaite de cette comparaison. L’illustration parfaite de la cuisine Taiwanaise.


Il y a peu, j’ai découvert qu’ils avaient un menu en Anglais.

J’ai pu goûter d’autres perles comme les œufs durs au thé, la salade de concombre avec des oignons, la soupe de nouilles au tofu.

Mais clairement, ce sont les Nouilles sans nom mes préférées.

 


Y ALLER :

一鼎紅麻辣館 (qui veut dire en fait : Yi Ding Hong Spicy Restaurant) – No. 158-1, Zhuangjing Road, Hualien City


LES NOUILLES SANS NOM
Tagged on:             

One thought on “LES NOUILLES SANS NOM

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *