LA FÊTE DE LA MI-AUTOMNE À TAIWAN


AUSSI APPELÉE FÊTE DE LA LUNE – 中秋節 (Zhōngqiū jié)

Moon festival

L’avantage de vivre et/ou de voyager dans des pays non christianisés, c’est qu’il y a énormément de fêtes qui nous sont inconnues. En vivant une année à Taiwan, j’ai à peine pu appréhender quelques fêtes du calendrier lunisolaire. A chaque fête ses traditions, ses légendes, ses superstitions, mais aussi ses mascottes, ses jeux à gratter (entre autres !) et évidemment ses spécialités culinaires. Il n’y a pas que le Nouvel An Chinois dans cette partie d’Asie du Sud-Est, loin de là ! Il y a aussi la fête des bateaux dragons, le mois des fantômes, la fête des lanternes, ou encore le jour de nettoyage des tombes (dont je vous avais déjà parlé sur Instagram )

Mais ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est la Fête de la mi-automne aussi appelée Fête de la Lune (中秋節 – Zhōngqiū jié), que l’on célèbre en ce moment (le 13 septembre 2019 cette année) dans la diaspora Chinoise. Il s’agit d’un jour férié avec au programme des gâteaux de lune, une jeune fille immortelle, un lapin de jade et des barbecues !

(Read this Post in English, baby!)


LE CALENDRIER LUNI-SOLAIRE

Moon festival

Avant d’aller plus loin, il est nécessaire de faire le point sur le calendrier lunaire. Ou plutôt le calendrier luni-solaire. En effet, ce calendrier, utilisé entre autres en à Taiwan, en Chine, au Japon, au Vietnam, au Tibet et dans certaines régions d’Inde, était aussi utilisé par les Incas, les Egyptiens, et même les Celtes !

On le dit luni-solaire puisqu’il se base à la fois sur le cycle annuel du Soleil pour le décompte des années et le cycle régulier des phases de la Lune pour le décompte des mois. Chaque mois commence donc avec une nouvelle lune. On utilise principalement ce calendrier pour définir les dates des fêtes traditionnelles et religieuses. C’est pour cela que le Nouvel An Chinois a toujours lieu un ou deux mois après le Nouvel An du calendrier grégorien : il s’agit généralement de la seconde nouvelle lune après le solstice d’hiver.

En ce qui concerne la Fête de la mi-automne, elle est célébrée le soir du 15ème jour du huitième mois lunaire (ce qui varie de septembre à octobre dans le calendrier grégorien). Cette nuit-là est une nuit de pleine lune, et il s’agirait même de la lune la plus ronde et la plus lumineuse de l’année ! Cette lune toute ronde et lumineuse symbolise l’unité de la famille et le rassemblement.


LA LÉGENDE DE CHANG’E & DU LIÈVRE DE JADE

Moon festival
Chang’e, le lièvre de Jade et les gâteaux de lune – @Céline

A l’origine de la fête de la lune, il y a aussi la légende de Chang’e (嫦娥), une jeune fille immortelle qui vit dans un Palais sur la lune (ça te rappelle rien ?). Les légendes divergent sur les détails, mais pour la plus commune, la légende raconte qu’il y a fort fort longtemps, il y avait dix soleils dans le ciel. Evidemment, les plantes brûlaient et les humains mourraient sous une chaleur écrasante. Jusqu’à ce que Hou Yi (后羿), un archer mythique prenne les choses en main, sorte son arc et tire sur les soleils, un à un jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Le monde était sauvé. Comme récompense, les dieux lui offrirent un élixir d’immortalité.

Mais comme il avait rencontré Chang’e entre temps et qu’ils s’étaient mariés, il n’avait pas l’utilité d’un tel élixir si c’était pour être immortel tout seul. Il chargea Chang’e de le garder avec elle. Rentre en scène l’apprenti de Hou Yi, Fengmeng (逢蒙), jaloux des exploits de son maître qui tente de voler ledit élixir un jour que Hou Yi était dehors à chasser. Comme Chang’e ne voulait pas le lui donner, elle décida de le boire et s’envola dans les cieux. Elle choisit la lune comme résidence pour rester au plus près de son mari resté sur Terre. Resté seul, Hou Yi se mit à vénérer la lune et à faire des offrandes régulièrement de gâteaux et de fruits pour sa femme. La légende raconte que Chang’e vit toujours sur la lune et qu’on peut apercevoir son visage lors du Festival de la mi-automne.

L’image de la déesse Chang’e est souvent associée avec celle du Lapin de Jade (玉兔- Yùtù), aussi appelé Lapin de la Lune ou Lièvre Apothicaire occupé à fabriquer l’élixir d’immortalité sur la lune avec un mortier. Il y écrase assidûment de l’écorce de cassia, du jus de bambou et de la cervelle de crapaud (on en rêve !). Il semblerait que la légende raconte que lorsque le Bouddha mourrait de faim, le lièvre s’est jeté au feu en offrande. Le Bouddha envoya donc son âme sur la lune pour le récompenser de son sacrifice. Depuis, il vit sur la lune en compagnie de Chang’e.


UN GÂTEAU DE LUNE SINON RIEN !

Moon festival

Et comme une fête à Taiwan n’a pas de sens si elle n’est pas accompagnée d’un met délicieux, laisse-moi te présenter le Yuè bǐng (月餅), ou gâteau de lune ! Ces pâtisseries de tailles et goûts différents se trouvent dans toutes les bonnes pâtisseries à l’approche du festival (on les trouve même toute l’année au supermarché). Evidemment elles sont de formes rondes pour symboliser la pleine lune, mais aussi l’équilibre et le rassemblement. Ces gâteaux sont garnis de jolis motifs en relief de fleurs ou de caractères de bon augure ou, plus récemment, annonçant le parfum dudit gâteau pour faciliter le choix du client.

Et du choix, il y en a ! Ils peuvent être fourrés de pâte de haricots rouges, de lotus, de jujubes, de durian, de noix, etc… On en trouve même à la viande ou aux champignons ! A Taiwan, ils sont en général fourrés avec de la pâte de haricot mungo ou du taro. A l’intérieur, on y trouve parfois un jaune d’œuf de cane salé, ce qui en fait une pâtisserie aussi calorique que surprenante !

Traditionnellement, les gâteaux de lune sont fabriqués grâce à des moules en bois sculptés. Cette tradition des gâteaux de lune a vu le jour en Chine sous la dynastie des Tang (618 – 907) afin de remercier les divinités pour les récoltes d’automne. Il faut savoir que la lune et l’eau sont associés au renouveau dans la tradition Chinoise : en effet, la lune influe sur les menstrues, et la pleine lune symbolise aisément la femme enceinte – Chang’e aurait enfin rejoint Hou Yi.

Selon les recherches de Marielle Brie sur le blog « Objets d’Art et d’histoire » nos petits gâteaux de lune ont même eu leur petit rôle à jouer au XIVème siècle en Chine :

 « Notons d’ailleurs que la cuisine fusion sucré-salé chinoise n’emporta pas un vif succès auprès des envahisseurs mongols. Une légende populaire veut que le signal de la révolte des Han contre la dynastie mongole squattant alors le territoire (à partir de 1279) ait été donné par le biais de messages cachés dans les gâteaux de lune. Les Mongols goûtant manifestement peu la pâtisserie chinoise laissèrent circuler les gâteaux sans se douter de rien et se prirent une formidable raclée en 1368, ouvrant la voie à l’avènement de la dynastie Ming en Chine. »

Marielle Brie

LA FÊTE DE LA MI-AUTOMNE AUJOURD’HUI

Moon festival
  • FAIRE DES CHAPEAUX AVEC DES POMELOS

A cette époque de l’année, c’est la aussi la saison des pomelos (柚子-Yòuzi) ! Outre le fait que le fait que le pomelo représente le rassemblement de par sa forme ronde -comme la lune- ainsi que le signe d’une bonne récolte, «Yòuzi » , en Mandarin, est un homophone pour « avoir des enfants », un symbole donc de prospérité. Il paraît que de manger des pomelos et de garnir sa tête avec l’écorce exaucerait tous les vœux, puisque Chang’e pourrait les voir depuis la lune.

Une autre tradition a vu le jour avec le temps, celle de sculpter l’écorce des pomelos. C’est assez drôle puisqu’on peut trouver toutes sortes de pomelos sculptés sur les réseaux sociaux, tout le monde s’y met ! Ici, un tutoriel pas à pas pour transformer son pomelo en Totoro.


  • UN BARBECUE SUR LE TROTTOIR

Depuis une vingtaine d’années, à Taiwan, le Festival de la mi-automne a lieu… sur les trottoirs ! Les Taiwanais célèbrent donc le festival en famille ou entre amis autour d’un barbecue. Et, évidemment, fumée oblige, vaut mieux faire ça dehors. Comme il y a très peu de jardins personnels à Taiwan, mais que tout le monde possède un perron, on assiste alors à une enfilade de barbecues sur les trottoirs ! Et puis, si le ciel est dégagé, cela permet aussi de dîner au clair de lune.

Cette tradition aurait vu le jour à cause de publicités d’une marque de sauce pour barbecue suggérant de faire des barbecues à cette période. Comme il fait encore bon dehors, la tradition s’est créée, vendant au passage des tonnes de sauces !


  • UN FESTIVAL DU GASPILLAGE

Aujourd’hui, le Festival de la mi-automne est la deuxième fête la plus importante dans la diaspora Chinoise, après le Nouvel An Chinois. Les gâteaux de lune sont commercialisés partout et cela toute l’année. Starbucks et Haagen Dazs font même des gâteaux à l’effigie de leurs marques. Il en existe emballés dans des boîtes luxueuses vendues dans de grands centres commerciaux. Les ventes explosent, mais pas tant parce que les gens adorent ça – beaucoup trouvent que c’est beaucoup trop lourd sur l’estomac- mais plutôt parce qu’il est de tradition d’en offrir.

Et les traditions, c’est assez fort en Asie, comme un code d’honneur que l’on se doit de respecter. Donc, tout le monde en offre à tout le monde, même si personne n’a vraiment envie de se taper une boîte de dix. C’est un peu comme les chocolats de Pâques, t’avais pas vraiment prévu de te retrouver à bouffer toutes ces poulettes et ces lapins donc tu finis par en faire un brownie. Sauf que bon, va essayer de faire fondre tes gâteaux de lune !

Et comme tout est suremballé en Asie, le gâteau est emballé dans un emballage qui lui-même se retrouve dans une barquette emballée, qui elle-même est présentée dans une boîte… Les déchets qui suivent le festival de la lune sont colossaux ! Et c’est encore pire si l’on pense que la moitié ne seront même pas mangés.


N’empêche, moi je les aime bien ces gâteaux de lune, tu peux m’en offrir une belle boîte -tant que c’est pas au durian ni à la viande- tout devrait bien (se) passer.

Lors de mon année à Taiwan, je me rappelle surtout ma journée à faire du snorkeling à Longdong, au Nord Est de Taiwan avec mon amie Taiwanaise Joy. On avait décidé de faire du stop pour rentrer à Taipei, et le Taiwanais qui nous a fait monter dans sa voiture avait de belles boîtes de gâteaux de lune sur le siège arrière. Ils nous en a offert, et c’était la première fois que je goutais ces gâteaux avec l’œuf de cane au milieu ! Quelle surprise ! Sans compter que notre chauffeur a fait un gros détour sur sa route ce jour-là pour nous déposer en ville.


Moon festival

Epars et flous, surviennent aussi les souvenirs de mes tous premiers gâteaux de lune trouvés par hasard à Singapour, ces confections de chapeaux en pomelos à l’hostel World Inn où je vivais et travaillais à Hualien, et d’un barbecue sous un pont, aux abords de la rivière Tamsui, à Taipei. Mais le goût de cette première bouchée de gâteau de lune en autostop, ça crois-moi, je vais m’en rappeler !

L’autre jour, je me suis retrouvée remplie d’une gratitude immense (pour le coup j’étais vraiment sur un nuage – sur la lune?) lorsque j’ai trouvé des gâteaux de lune à l’épicerie asiatique du coin. Si ma nostalgie de Taiwan avait un goût, ce jour-là, c’était clairement celui des gâteaux de lune.


Joyeuse fête de la mi-automne !

中秋快樂!

Zhōngqiū kuàilè!


Que ta vie soit comme la lune du quinzième, pleine de rondeur

願你的生活就像這十五的月亮一樣,圓圓滿滿

Yuàn nǐ de shēnghuó jiù xiàng zhè shíwǔ de yuèliàng yīyàng, yuán yuánmǎn mǎn


SOURCES

Articles Wikipédia (FR/ENG):

Trois légendes de la Fête de la mi-automne (China Highlights – ENG)

Chang’e, déesse de la Lune (Chine Informations – FR)

Le lièvre de Jade (Le blog du lièvre lunaire – FR)

La Fête de la Lune (Chine Informations -FR)

Les moules en bois des gâteaux de lune Chinois (Marielle Brie – FR)

5 traditions taiwanaises pour la Fête de la mi-automne (The Culture Trip – ENG)

La Fête de la Lune (The Travel King – ENG)

La malédiction des gâteaux de lune (Le Manger – FR)

Phrases en Mandarin pour la Fête de la Lune (ThoughtCo – ENG)


LA FÊTE DE LA MI-AUTOMNE À TAIWAN
Tagged on:                                 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.