“JE NE FUME PLUS. MAIS JE PARS EN CENDRES.”


25 novembre 2015.

Aujourd’hui, Papa, tu aurais eu 61 ans.

Je me rappelle l’an dernier, je me rappelle les années précédentes.

Je me rappelle le froid, la pluie, je me rappelle la neige.

(Read this post in English)

Dad (1)

Je me rappelle les fois où je me tenais là, debout, la clope à la bouche, quelques fleurs dans les mains.

Je me rappelle m’asseoir sur ce banc gelé, frissonnante. Toujours ce banc.

Je me rappelle aussi ne pas m’être assise. A cause de la neige.

Dénouer, libérer les fleurs. Ecrire. Avec tout mon cœur, toute ma peine, tout mon amour.

Te souhaiter un Joyeux Anniversaire.

Je me rappelle m’être tenue là, devant cette plaque froide. Relire, relire, réaliser.

Défaillir. Je me rappelle être restée, hébétée. Je me rappelle avoir fui.

Depuis presque 15 ans. Tous les ans.

Je me rappelle que j’ai planté ces fleurs, espérant qu’elles te tiendront chaud quand je serais loin.

Aujourd’hui, Papa, je ne peux que me rappeler cette plaque, ce banc, ce froid.

Le paysage a changé. Je me tiens toujours debout. Je ne fume plus, j’ai une fleur dans les cheveux. Je me tiens devant l’Océan.

Je défaille toujours parfois. Tu me manques et le monde est fou.

Mais le monde est beau.

Dad (2)


 

“JE NE FUME PLUS. MAIS JE PARS EN CENDRES.”

6 thoughts on ““JE NE FUME PLUS. MAIS JE PARS EN CENDRES.”

  • 25 November 2015 at 21 h 56 min
    Permalink

    Nous nous rappellerons toujours de lui ❤

    Reply
  • 25 November 2015 at 22 h 12 min
    Permalink

    Plein de calins ma Celine :-*

    Reply
  • 26 November 2015 at 8 h 21 min
    Permalink

    cher trésor,
    dans ce beau pays , au travers ton périple aux multiples paysages de toute beauté, Jean jean t’accompagne et il est immensément fier de toi, ta fleur dans ta chevelure donne à mamie chuche un sourire arc en ciel.
    une journée de souvenirs de blues mais pas plus, avance sois forte de toutes tes racines , vis danse intensément ma belle
    toute la tribu te câline
    mille bisous d’anjou

    Reply
  • Pingback: L’Acceptation. – Take a Walk on the Wild Side

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *