#HANDALONGBOOK – UN CARNET DE VOYAGE FAIT PAR LES VOYAGEURS


Et si on laissait nos souvenirs de voyage voyager à leur tour ? Et si on transmettait nos coups de cœur, nos dessins, nos rencontre à d’autres voyageurs ? Et si un guide de voyage faisait le tour du monde?

C’est une idée qui fait son chemin, qui fait le tour du monde d’ailleurs.

(Read this post in English, baby!)

J’te présente le premier #HandAlongBook de Taiwan!

LA PETITE HISTOIRE DE CAMILLE

Le premier #HandAlongBook de Camille

En 2014, Camille a lancé un guide de voyage participatif, transmis de main en main, en Bolivie. Ledit livre se trouve à présent à San Francisco aux dernières nouvelles. L’idée lui est venue lorsqu’elle voyageait au sud d’Uyuni, et qu’elle goûtait au fameux ‘pan de queso’, qu’elle trouvait immonde. Le pain ne s’achète que par douzaines, donc une fois essayé, Camille a pensé que ce serait une bonne idée de partager le paquet, et que si les voyageurs de son auberge n’étaient pas conquis, ils pouvaient le passer à leur tour. Au moins, tout le monde pouvait goûter à la spécialité de la ville, sans gaspillage.

Et si on faisait la même avec les conseils de voyageurs ? Si on les faisait passer de main en main comme une spécialité locale ?

Le premier #handalongbook était né.

Le #HandAlongBook de Camille

LE #HANDALONGBOOK QU’EST-CE QUE C’EST ?

Sur la première page de ces livres hors du commun, on trouve ce texte-là (que je t’ai traduis de l’Anglais pour l’occasion):


Salut les gens!

Bienvenue dans le monde merveilleux du ‘livre qui voyage’! Laisse-moi t’expliquer l’idée. En 2014, le premier Hand Along Book a voyagé depuis la Bolivie jusqu’à San Francisco (au dernières nouvelles datant de Février 2017). La grande nouvelle, c’est que je ne suis plus seule, nous sommes maintenant une communauté lançant de nouveaux Hand Along Book ! Maintenant il y a plusieurs livres qui voyagent autour du monde!

Tout d’abord, nous pensons que nous ne réalisons plus le pouvoir de l’écriture – un bout de papier et un stylo peuvent vraiment changer le monde ! C’est toujours fabuleux de pouvoir lire ce que quelqu’un a pris le temps d’écrire.

Ensuite, nous pensons que ce livre de voyage pourrait voyager de main en main. Tu peux y écrire ce que tu veux, un bon (ou pas) souvenir de voyage, des conseils, des anecdotes, tu peux y dessiner, y coller des photos… C’est à toi de jouer !

Ce livre est autant à toi qu’il est à nous.

Comme un guide de voyage, mais écrit par nous, les VOYAGEURS.

Tu peux le garder avec toi, peu importe où tu vas, même si c’est chez toi à la maison, la seule obligation étant de le passer à quelqu’un d’autre à un moment.

Si tu as le temps, tu peux aussi nous donner des nouvelles par Facebook ou Instagram, en utilisant le hashtag #handalongbook and rejoindre notre belle communauté.

Tu pourras voir où se trouvent les HandAlongBooks autour du monde et leur donner vie. Tu peux aussi créer le tien et rejoindre notre aventure !

Lorsque le guide sera complètement plein, envoie-nous un mail à handalongbook@gmail.com et nous le récupèrerons là où tu te trouves. Peut-être que nous pourrions les exposer ou les publier à la fin ?

Tu peux écrire dans ce guide en Anglais, en Espagnol, en Japonais, en Néerlandais, même en Elfique si l’envie t’en prend !

Merci et amour sur toi,

L’équipe du Hand Along Book

Le principe est donc de faire voyager des carnets de voyage autour du monde, et que chaque voyageur (mais même les locaux peuvent participer hein !) y appose sa patte unique. Nous avons tous quelque chose à partager en voyage, une histoire, une adresse, une photo, un dessin, des fleurs séchées.

Lorsque Camille a proposé de transformer son idée en communauté, pour lancer plusieurs de ces carnets de voyage autour du monde, j’ai tout de suite été séduite.

En fait, j’adore les carnets de voyage : après 5 mois de voyage, j’ai déjà deux petits carnets remplis d’anecdotes et d’adresses. Mes journaux de voyage m’aident pour écrire mes articles de blogs, pour me rappeler le nom d’un endroit ou d’une rencontre, une sensation, une date. Mais c’est surtout que c’est mon histoire, mon chemin unique et particulier couché sur papier. Et comme tu l’as déjà sûrement remarqué,  j’adore aussi les projets participatifs comme le Postcrossing, Couchsurfing, Geocaching, etc. Et l’idée de commencer ce carnet ici, à Taiwan, me ravissait- ce serait un beau moyen d’exporter les belles aventures des voyageurs sur cette île magnifique.


COMMENT LE TROUVER ?/ COMMENT CREER MON PROPRE HANDALONGBOOK ?

 

Pour le moment, il n’y a que quelques HandAlongBooks qui se baladent, mais grâce au hashtag #handalongbook sur Facebook ou Instagram il est possible de voir dans quels pays ils se trouvent, voire de contacter ceux qui l’ont eu en main récemment.

Mais pour le moment, je t’encouragerais plutôt à créer le tien ! Il n’y a rien de plus simple que de s’inscrire au groupe Facebook « HandAlongBook » community et de voir comment se sont débrouillés les autres créateurs. Un logo a été créé ainsi qu’une première page à imprimer, mais si tu n’as pas ce matériel à disposition, tu peux faire comme il te plaît ! Tant que tu mentionnes les hashtags et différents adresses mail pour en faire le suivi.

Ensuite, il te suffit de commencer en écrivant ce qui te passe par la tête sur l’endroit où tu te trouves, un bon souvenir qui te donne des frissons, ou tu peux juste laisser parler ton côté créatif…!


ET SI TU NE VOYAGES PAS ?

Il n’est pas vraiment nécessaire de voyager pour créer ou tomber sur un HandAlongBook. Imagine deux secondes si chaque habitant de Strasbourg écrivait une anecdote, une adresse ou dessinait un bout de cathédrale ? Ce serait un livre de la ville écrit par ses habitants, ses voyageurs, ses touristes, ses étudiants. Même ça, ce serait VACHEMENT classe.

Le principe est juste de le passer à quelqu’un d’autre, en espérant que le carnet puisse voyager le plus possible et rencontrer le plus de gens possibles.


LE #HANDALONGBOOK QUE J’AI LANCE A TAIWAN

Alors que je me trouvais à Hualien, mon gros coup de cœur de Taiwan – le genre d’endroit où tu arrives pesant rester deux semaines mais où tu finis par rester plus de trois mois- je me disais que ce serait l’endroit parfait pour lancer le livre. J’avais tellement à dire sur la région, et je voulais inciter les gens à venir découvrir la côte est.

J’ai acheté ce joli notebook au 199NT$ du coin, avec une pochette et un stylo –il fait très humide à Taiwan, ce serait dommage d’abîmer le livre.

J’y ai donc dessiné mon top cinq de mes choses préférées à Hualien : le World Inn, le Parc National de Taroko, Notre Plage, la rivière Sanzhan, et –évidemment- la bouffe. J’enchaînais avec une anecdote, un texte qui deviendra ‘LES TRAINS SONT FAITS POUR PLEURER’ : l’histoire de mon arrivée à Hualien.


Je le passais à mon amie Cléa, en espérant qu’elle le passerait vite à son tour. Je ne sais pas ce qu’il adviendra de mon livre, peut-être qu’il restera coincé dans le sac de Cléa jusqu’à ce qu’elle trouve l’inspiration. Peut-être que le livre prendre le premier avion pour Hong Kong ou le Japon. Peut-être qu’il finira au fin fond de l’Afrique pour fin d’année. Je ne sais pas.

Il ne m’appartient plus, il est à VOUS maintenant.

Et la surprise de recevoir de ses nouvelles un de ces jours me rend excitée comme une enfant le jour de Noël.


REJOINDRE LA COMMUNAUTE #HANDALONGBOOK:

LA PAGE FACEBOOK

LE GROUPE FACEBOOK POUR CREER SON PROPRE HANDALONGBOOK

LE HASHTAG SUR INSTAGRAM

L’ARTICLE SUR LE PREMIER HANDALONGBOOK DE CAMILLE


#HANDALONGBOOK – UN CARNET DE VOYAGE FAIT PAR LES VOYAGEURS
Tagged on:                             

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *