Goodbye Te Anau…

-MARS 2016-

En mars, je le savais. Je devais dire goodbye à Te Anau. J’ai donné ma démission de Banana Girl au Fresh Choice pour le 11 mars, prévu un week end à Dunedin, 4 jours de rando sur le Kepler Track, 2 jours sur le Routeburn Track et enfin mon vol de Queenstown pour Denpasar était booké pour le 27 mars.

En mars, fais ce qu’il te plaît, quoi!

(Les Milfords c’était ICI, mon job de Kitchen Hand c’était LA, et mon job au Fresh Choice PAR LA!)

(Read this post in English!)

J’suis au sommet!

Key Summit

Key Summit

J’attaque mars avec l’ascension du Key Summit. Situé sur le Routeburn Track, il culmine à 919m d’altitude -oui bon d’accord c’est pas très haut- et offre une vue incroyable sur les Milford et ce qui était autrefois un glacier sur la Hollyford Valley. J’emprunte à nouveau Bubba, la voiture de mon coloc John, et je me rends à The Divide, point de départ du Routeburn Track, sur la Milford Road. L’aller-retour jusqu’au sommet prend à peu près 3h, sans compter la pause pique nique arrivée en haut.  En redescendant, je décide de continuer un peu sur le Routeburn, jusqu’à la première hutt, Lake Howden Hutt. Comme le temps est superbe, je me prélasse un peu sur une table de pique nique au bord du lac.

Le retour sera difficile par contre. Deux heures de route sur la Milford Road c’est l’enfer, je suis séchée de ma marche, les virages serrés me fatiguent, et même la musique à fond parvient à peine à raviver mon attention. Je fais plusieurs pauses, avec paysages de rêves en fond, et oh malheur! J’abîme la voiture de John en reculant trop près d’une table de pique nique. Faut croire que j’ai plutôt mal évalué la longueur de l’engin. Arrivée saine et sauve sur Worsley Street (c’est là que j’habite avec John, Bruce et Ralph le chien), je me confondrais en excuses gênées auprès de mon coloc qui semble ne pas trop en faire cas – un mec qui s’en fout de l’éraflure sur sa caisse, John, tu veux bien m’épouser?


It’s your fresh choice

Team Fresh Choice <3

C’est le coeur lourd que je démissionne du Fresh Choice et de mon poste de Banana Girl. C’est ici que j’ai rencontré les deux frères les plus adorables de Te Anau, les mexicains Gové et Edgar, avec lesquels j’ai renoué avec mon côté geek à coups de séances ciné  au Fiordland Cinema (Deadpool, The Hateful Eight) et de conversations sans fin sur les séries, les films et les bouquins qu’on kiffe. Chez eux, avec Raul et Jason, je me suis sentie comme à la maison, faisant partie d’une famille. (Franchement merci les gars, je déborde d’amour pour vous).

Mais Fresh Choice c’est aussi toute l’équipe épique du Night Fill, mes leçons d’espagnol sur le tableau blanc du produce department, du gavage de bananes et de pastèques, du clock in/clock out avec mes empreintes digitales, des pauses déjeuners au soleil devant la Library, des matinées la tête dans le sac d’avoir trop fêté et dormi 4h.

Je forme Kevin, que j’avais rencontré au Bailiez, à prendre la suite de mon poste, et je fais beaucoup trop la fête les derniers jours pour être efficace au boulot.

Le vendredi 11 mars, je dis au revoir à mon poste de travail, mes fruits et légumes adorés, la radio qui m’a rendue dingue avec Justin Bieber et Adèle et évidemment mes collègues. J’ai le Coeur lourd mais j’ai pas trop le temps s’y penser. Je m’en vais avec Gové, Edgar et Raul passer le week end à Dunedin.


Crazy Dunedin

Noisy Gang à la plage

A Dunedin, nous serons hébergés par Andreas, un Suisse que j’ai rencontré dans la cuisine des mexicains quelques semaines plus tôt. Il est à Dunedin pour passer une certification d’anglais pour ses études. Dans sa share house, en plein quartier étudiant (oui Dunedin est une ville universitaire), il nous accueille avec ses camarades d’école. D’emblée j’adore la maison, pleine de détails amusants. La soirée peut commencer. Folie, spontanéité, ébriété, danses et fous rires en seront les maîtres mots. On mettra le reste du week end à s’en remettre.

Le lendemain, on ira s’aérer à Tunnel Beach, où les points de vue sont juste superbes. Et le soir, on ira encourager l’équipe locale, les Highlanders lors de mon premier match de rugby en live. Ambiance garantie dans le stade!

Et on finira le week end avec un concert classique gratuit au Botanical Gardens (où j’étais déjà, rappelez-vous!) et une virée sur l’Otago Peninsula, sur cette plage de rêve, la Tomahawk Beach.

J’ai découvert une autre facette de Dunedin, cette fois, du côté étudiant. Je ne regrette pas du tout le voyage, j’ai encore rencontré des personnes extra, et ce que j’ai ri! Ma team mexicaine va me manquer, clairement. Plus je pense à mon départ de Te Anau, plus j’y vais à reculons.

Deux jours plus tard j’entamerais ma rando solo sur le Kepler Track, mais ça, c’est une autre histoire (extraordinaire).


Te Anau, tu m’as fait vraiment beaucoup de bien.

Des amitiés durables, impérissables, se sont créées ici. De vrais coups de foudre amicaux.

J’y aurais aussi dépassé encore plus mes limites en me mettant à la course à pied, en randonnant comme une ouf, en bossant près de 60h par semaine.

A Te Anau, j’ai dansé, dansé, dansé comme si personne me regardait, j’ai couru, pédalé, marché comme si l’effort physique ne me coûtait rien, j’y ai accepté mes nouvelles rondeurs (salut, j’ai un gros cul) comme si j’avais jamais été mince, et j’ai bu du vin blanc, des gin&tonic, du cidre et du whisky  comme si l’alcool ne me faisait plus peur. A Te Anau, j’ai embrassé des garçons sans chercher à être amoureuse, juste pour la tendresse.

A Te Anau, j’ai renoué avec l’adolescente que j’ai pas osé être. Merci.

Y ALLER:

KEY SUMMIT, Routeburn Track, Mount Aspiring National Park

FRESH CHOICE, 5 Milford Cres, Te Anau

REDCLIFF CAFE, 12 Mokonui St,Te Anau

FIORDLAND CINEMA, 7 The Ln, Te Anau

TUNNEL BEACH, Otago

BOTANIC GARDENS, 12 Opoho Rd, North Dunedin, Dunedin

TOMAHAWK BEACH, Otago Peninsula

 

Goodbye Te Anau…
Tagged on:                                                                     

One thought on “Goodbye Te Anau…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *