De la plongée au tuba à Amed

PARENTHESE BALINAISE #2: KITCHEN HANDS REUNION

Comme le hasard fait vraiment bien les choses, avec Clémentine on réalise qu’on sera à Bali exactement à la même période. Elle aussi fait un stop over à Bali, juste avant de rentrer en France. Je suis plus qu’enchantée à l’idée de la revoir, considéré que j’avais pleuré comme une madeleine lors du départ de mon amie en janvier dernier à Te Anau.

On va passer une bonne semaine ensemble, à explorer en profondeur l’île des Dieux.

-Retrouvez mes aventures balinaises ICI !-

(Read this post in English, baby!)

Amed & ses Jukungs

On retrouve notre chauffeur privé Wayan pour la route jusqu’à Amed. Wayan ne parle pas très bien anglais, mais il sourit tout le temps. Sa voiture sent le riz et les fleurs des offrandes.


ARRET A CANDIDASA

Candidasa

Sur le chemin il nous arrête à Candidasa et son lagon. C’est peuplé de libellules énormes et colorées.


AMED SE DECOUVRE SOUS L’EAU

Matinée snorkeling

La raison pour laquelle je voulais aller à Amed, c’est parce que j’avais entendu que l’endroit est parfait pour le snorkelling (c’est à dire de la plongée avec masque et tuba) et la plongée sous-marine.  Apparemment l’eau est très claire ici et peuplée de poissons tropicaux. Ce petit village de pêcheurs s’est lentement transformé en paradis pour plongeurs. Ici, on découvre un Bali plus traditionnel, loin des hordes touristiques du sud de l’île. D’ailleurs, on se rend compte qu’Amed n’est pas une ville, mais une succession de petits villages de pêcheurs qui s’étendent sur la côte, dont l’un d’entre eux se prénomme Amed.

Arrivées à Amed, direction la plage pour faire du snorkeling ! A l’accueil de notre homestay, on nous conseille d’aller à Jemeluk Bay, le meilleur spot pour cette pratique. On loue masques-tubas et palmes (bien plus cher qu’aux îles Gili) et c’est parti !

Il faut dire que depuis que j’ai découvert les joies du snorkeling aux îles Gili, j’ai le sentiment que je pourrais en faire tous les jours ! Amed est l’endroit parfait pour ça, ses fonds marins comptent parmi les plus beaux du monde, d’ailleurs les clubs de plongée poussent comme des champignons ici. Coraux écarlates, étoiles de mer bleues, trois tonnes de poissons de toutes les couleurs, et même un petit temple au fond de l’eau nous feront écarquiller les yeux. Un local nous guide dans les coraux, il vit ici et va faire du snorkeling tous les jours (tu m’étonnes !). Très vite, je l’appelle mon futur mari. Car en plus d’être mignon, il habite clairement au paradis.

Amed en douceur

Mais on en veut plus. Le lendemain matin, on se booke un petit tour en voiture jusqu’au Japanese Shipwreck, l’épave japonaise, mais il semblerait que personne ne puisse assurer  ni son origine ni son histoire. Apparemment, l’épave aurait été qualifiée de japonaise uniquement par la présence de toilettes de style japonais (oui c’est bancal cette histoire). Peu importe, le site est accessible à la fois en plongée bouteille et en snorkeling, ce qui nous arrange plutôt bien. Après avoir vadrouillé trop au nord, suivant de jolis poissons alors qu’on m’avait dit ‘mais c’est juste là !’, je tombe finalement dessus, et c’est un vrai bonheur. Sa profondeur varie entre 5 et 12 mètres donc il est tout à fait possible de la voir depuis la surface, en raison notamment de l’eau super claire.

Là je regrette amèrement que mon appareil photo ne soit pas étanche. J’aurais vraiment aimé garder quelques photos de l’expérience. Et il va sans dire que je me sens comme un poisson dans l’eau… J’ai tellement envie de faire de la plongée sous marine à nouveau!


YEH MAMPEH WATERFALLS

Yeh Mampeh Waterfalls

Wayan a fait le chemin depuis Padang Bai ce matin. Il tenait à nous conduire personnellement jusqu’à Lovina, au nord de l’île. Je me sens un peu mal pour lui, c’est beaucoup de route quand même ! Il nous dit que ça lui est égal, il aime conduire, il nous aime bien et puis ça lui rapporte de l’argent (évidemment…)

En route, on s’arrête aux Yeh Mampeh Waterfalls, Wayan nous conseille vivement de découvrir ces cascades au milieu de la jungle. C’est complètement dingue. On suit ce chemin au milieu de la jungle, on croise peu de touristes, mais pleins de locaux à scooter (ce qui est plutôt bon signe). Je tombe amoureuse du coin. L’est de Bali est vraiment une merveille naturelle !

Heureusement qu’on a emmené le maillot, on se la joue Tahiti Douche et la sensation est grisante ! Apparemment il s’agit d’une des plus hautes cascades de Bali (mais j’arrive pas à en connaitre la hauteur).


En chemin, on rencontre un bel arbre que j’enlace passionnément.

Je suis conquise par l’Est de Bali. Définitivement.

Yeh Mampeh Waterfalls

Y ALLER :

(TU PEUX LIRE MON EXPERIENCE DE PLONGEE A AMED ICI !)

CANDIDASA LAGOON, Candidasa

BALI SARI HOMESTAY, Jl. Raya Amed,Amed

YEH MAMPEH WATERFALLS, entre Amed et Lovina

JAPANESE SHIPWRECK, Amed

De la plongée au tuba à Amed
Tagged on:                                                             

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *