Baroudeuse pour les nuls

WALAMI TRAIL – ENTRE CASCADES ET PONTS SUSPENDUS DANS LE YUSHAN

WALAMI TRAIL – ENTRE CASCADES ET PONTS SUSPENDUS DANS LE YUSHAN

On m’informe plusieurs fois sur les dangers que représentent les ours en chemin (mais aussi les serpents, les guêpes, les sangsues, et les chutes de rochers), et ça commence à me déstabiliser sévère ces histoires, à tel point que je me une frayeur de ouf à sursauter au passage… d’un oiseau. Paie ta sueur froide suivie d’un gros fou rire.

POURQUOI TU DEVRAIS PARLER AUX INCONNUS #6 – LE WORLD INN

POURQUOI TU DEVRAIS PARLER AUX INCONNUS #6 – LE WORLD INN

Un peu comme une famille, on prenait soin les uns des autres. On cuisinait ensemble après le travail. Emma m’aidait à séparer le blanc des jaunes pour la mousse au chocolat. Vincent m’aidait à acheter des billets de train à la machine du Family Mart où tout est écrit en Chinois. J’allais nager avec Emma à Notre Plage. Je dormais avec Vincent au 7/11 de Luye pour aller voir les montgolfières.

LES TRAINS SONT FAITS POUR PLEURER

LES TRAINS SONT FAITS POUR PLEURER

Je voulais plus de nature, je voulais plus d’aventures, et je m’étais décidée à quitter Taipei et partir pour l’Est de Taïwan. Mon plan, passer deux semaines à Hualien pour pouvoir explorer le Parc National de Taroko et les environs, puis faire doucement mon chemin vers le Sud.

Sauf que, toi-même tu sais, je suis plutôt nulle en ce qui concerne les plans.

TAROKO NATIONAL PARK : GUIDE DE BAROUDEUSE EN CARTON

TAROKO NATIONAL PARK : GUIDE DE BAROUDEUSE EN CARTON

Quand je me suis mise en route pour Hualien depuis Taipei, c’était principalement parce que je voulais plus de nature, plus de paysages majestueux, et soyons honnêtes : je voulais faire des randonnées. J’imagine que c’est pour cela que je suis instantanément tombée amoureuse du Parc National de Taroko (et de tout Hualien County en fait).

LES HEMEROCALLES DE LIUSHISHI SHAN

LES HEMEROCALLES DE LIUSHISHI SHAN

Les montagnes et collines sont alors recouvertes d’un lit de fleurs oranges qui tranchent avec le bleu du ciel. On se croirait dans une peinture alors que les nuages jouent avec nous au jeu des formes improbables. Au sommet, un petit chemin est tracé au milieu des fleurs jusqu’au Forgetting Sorrow Pavilion (Wanyou Pavilion en Chinois) – le Pavillon des Soucis Oubliés. A 964 mètres d’altitude, il est dit que tous nos soucis et notre tristesse s’envolent à la vue de la mer de Daylilies qui s’étend en contrebas.