A mes amis que j’ai laissés derrière moi.

 

Ça fait déjà trois mois que j’ai quitté mon pays, ma famille mais aussi… mes amis.

Putain, trois mois.

friends (2)


Parfois, je me sens coupable de t’avoir laissé là-bas. J’aurais tant aimé t’emmener dans mon backpack. Te faire survoler l’Himalaya, t’embarquer dans mes aventures japonaises, te faire voir la majesté de la Nouvelle-Zélande. T’aurais adoré me suivre dans les grottes pour apercevoir des vers luisants, faire une sieste au sommet du Mont Maunganui ou encore t’installer dans ce salon de thé vintage pour t’empiffrer de muffins et de carrot cakes avec moi.

friends (4)

T’as toujours été là pour moi. Vraiment. On en a partagé des tranches de rire, et parfois tu m’as même regardé pleurer. Surtout les mois précédant mon grand départ. Me relever, me lancer dans cette aventure effrayante à l’autre bout du monde, c’est aussi à toi que je le dois. C’est pour ça que je me sens coupable, aujourd’hui.

friends (3)

Partir. C’est la décision la plus égoïste que j’ai jamais prise de ma vie. Une des meilleures sûrement, je m’en rends bien compte maintenant. Mais quand même.

Je le paie parfois, quand je sais que tu traverses une période difficile et que tu souffres. Je le paie quand je suis là, à lire tes lignes sur mon téléphone et que je suis dans l’incapacité de te prendre dans mes bras, de te sortir boire des coups pour que tu me racontes, peut être juste être là, à côté de toi, sans rien dire. J’aimerais aider. Et à la place, je suis là, à des milliers de kilomètres, là où les saisons ne sont pas les mêmes, et où je suis en avance de 11 heures (bientôt 12) sur ton horloge.

friends (5)

Si je pouvais, je te prendrais par la main, je me mettrais à courir sur ces étendues vertes interminables, parmi les moutons. On pourrait courir comme des enfants, en criant, à perdre haleine. On foncerait dans le paysage, majestueux, surplombant la mer, là où tu pourrais oublier, t’oublier.


Je suis désolée, tu sais.

Et je sais que tu sais.

Et pour cela, merci.

friends (1)

A mes amis que j’ai laissés derrière moi.
Tagged on:                     

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *