Ces objets qui m’ont sauvé la vie en baroude


Tu comptes partir en voyage ? En PVT qui plus est ? T’es en train de faire ton backpack, et comme moi il y a plus de 7 mois tu te demandes « mais merde, qu’est ce que j’ai oublié ? ». Cet article est pour toi.

Et tout spécialement si tu es une baroudeuse en solo.

(Read this post in English!)


CONSEIL NUMERO UN

Alors mon coco, premier conseil : tu enlèves tout ce que tu as dans ton sac et tu le divises par deux. Tu me diras sûrement merci plus tard, parce que y’a rien de pire que d’être « over packed ». Et je sais de quoi je parle, j’essaie d’alléger mon backpack depuis 7 mois. Des culottes, t’en as pas besoin de 42, et de même pour tes t shirts. Tu pourras toujours laver/acheter des fringues quelque part si t’en as vraiment besoin. Promis.

Et tout ce barda que tu trimballes ? Crois-moi, tu en auras pas besoin.


MES ESSENTIELS DE VOYAGE

Que tu sois en mode camping, en mode touriste, en mode backpacker ou en mode expat’, ces 8 objets là, c’est sûr que tu me remercieras de les avoir pris avec toi. Evidemment, cette liste implique que tu te sois déjà équipé d’un bon sac à dos/valise avec une trousse de secours dedans et que tu aies des chaussures de marche/rando à tes pieds. Parce que ça c’est la base.

  • Un Chargeur USB Nomade

C’est pour quand tu es parti vadrouiller à la journée ou que tu te tapes une rando de 3 jours, que devant toi tu as le plus beau coucher de soleil du monde et que c’est ce moment-là que ton appareil photo choisi pour t’indiquer que la batterie est vide. Avec un chargeur nomade USB (préalablement chargé, évidemment), tu pourras facilement le recharger où que tu sois. Et ça marche pour ton téléphone aussi. Oh, et ça implique aussi que tu ais pensé à ton adaptateur de prise étrangère !

  • Des Lingettes Bébé

Parce qu’avec des lingettes bébé tu peux te démaquiller, te laver les aisselles quand tu sens la charogne, faire la vaisselle, essuyer tes mains, essuyer tes pieds, essuyer ton cul, bref être propre même quand les possibilités sont limitées.

  • Une Meluna Cup

Adieu les tampons, adieu les serviettes hygiéniques, bienvenue à la coupe menstruelle. Sans déconner c’est la meilleure amie des voyageuses, de telle sorte que t’oublieras bien vite qu’un jour tu as pu trouver ça pénible d’avoir tes règles. Tu peux la garder plus de 12h, tu ne sens rien (mais vraiment rien, promis), tu économises sur ton budget, ainsi que de la place dans ton backpack. Sans compter que t’auras plus peur que tes règles tombent alors que tu fais du camping sauvage au milieu de la brousse. Sérieux. Si y’a bien un truc qu’il faut que tu essaies, MEUF, c’est ça. Et cette vidéo achèvera peut être de te convaincre. (De rien).

  • Une Paire de Flip-Flops

Pour détendre tes pieds après une journée de marche ou tout simplement pour éviter les mycoses dans les douches du backpacker, une paire de flip flop en plastique ça pèse rien et ça prend vraiment pas de place dans ton sac. Sans compter que si tu veux barboter au lac ou à la mer et que comme par hasard sur la plage il y a des PUTAINS DE GALETS, tu seras bien contente de pas y aller pieds nus (à moins que tu sois kiwi, auquel cas, vraiment tu t’en fous parce que tu vas même faire tes courses au PackNSave pieds nus).

  • Une Serviette Microfibres

Que tu prennes une, deux ou cinq serviettes, peu importe, tant qu’elles sont en microfibres ! Economie de place et surtout séchage rapide, la serviette microfibre deviendra ta meilleure amie si tu bouges régulièrement. Un petit modèle peut même servir pour la vaisselle.

  • Une Lampe Frontale

Parce que de toutes façons il te faut une lampe torche, si c’est une lampe frontale c’est encore mieux. Comme ça tu seras opérationnelle pour la chasse au kiwi, pour les randos nocturnes, pour aller pisser au camping au milieu de la nuit, pour faire un barbecue sur la plage le soir ou pour lire ton roman avant de te coucher dans un dortoir de 6 personnes. Tant qu’à avoir une lampe, autant qu’elle soit frontale. A choisir, prends l’option avec lumière rouge, elle a l’avantage de ne pas faire fuir les kiwis.

  • Un Kit de Couture

Franchement, le kit de couture c’est un peu le meilleur ami des baroudeurs fauchés. Comme tu passes tes journées à vadrouiller, tes chaussettes prennent chers plutôt rapidement, et c’est sans compter tes leggings qui se déchirent lors de séances de Geocaching. Et faut l’avouer, tu vas pas racheter des chaussettes tous les quatre matins non plus. De même que Cotton On c’est bien joli, mais pour sauver un peu de ton budget vaut mieux raccommoder ce petit trou dans ton pull. Si tu veux que ton Kit soit bien complet, rajoutes-y quelques épingles à nourrice. On sait jamais.

  • A Combo Sifflet/Boussole

Parce que ce petit objet à la con acheté 2€ chez Décathlon (plus pour la déco qu’autre chose, d’ailleurs) m’a VRAIMENT sauvée la vie, lorsque j’étais perdue dans les dunes de sable. Ne pas sous-estimer ta capacité à te perdre, et dans ce cas, le combo sifflet/boussole est parfait. Tu peux suivre une direction tout en signalant ta présence alentours. Et ça sert aussi quand tu te trouves dans un endroit trop cool et que tu te dis que ça doit être trop classe d’avoir un coucher de soleil juste là, ici, puis que tu te rends compte que c’est orienté sud est, donc que ton coucher de soleil sur l’océan/les montagnes tu peux oublier.

*

ET LES DISPENSABLES QUI SONT QUAND MEME COOLS D’AVOIR AVEC SOI

Passons maintenant aux objets non essentiels mais qui ont fait la différence dans mon quotidien de baroudeuse en carton.

  • Une Thermos

Parce que j’adore, et que c’est un euphémisme, le thé. Déjà. Et que lors des journées d’hiver, quand tu baroudes dehors toute la journée, tu apprécies TELLEMENT ton thé avec ton sandwich/goûter. Technique qui tue : lorsqu’elle est vide et sèche, tu peux fourrer tes culottes dedans pour gagner de la place. (Oui. J’ai testé.)

  • Un Shampooing Solide de chez Lush

Il te prendra moins de place et te durera vachement plus longtemps qu’une bouteille en plastique de Fructis dégueulasse. De plus, on trouve des boutiques Lush à peu près partout dans le monde maintenant. Je recommande la même pour le savon, t’embarrasse pas d’un flacon en plastique du Petit Marseillais et préfère la version bloc de savon. Pour les trimballer, au choix, soit tu les transportes dans un container en métal/plastique, soit dans un sac congélation. Les deux ont fait leurs preuves.

  • Des Pansements Renards/Super Héros

Dans ta trousse de pharmacie (indispensable !), c’est quand même plus funky si il y a Hulk sur tes pansements. Voilà c’est tout.

  • Un Tenugi Totoro 

Un Tenugi c’est une sorte de tea towel, de torchon à la japonaise. Celui-ci m’a été offert par la fille de Noriko, Keiko, lors de mon séjour au Japon. Je ne m’en sépare jamais. C’est très doux, très petit, et ça se trimballe partout. Tu peux l’utiliser pour la vaisselle, pour t’essuyer le visage, ou comme moi, tu essuies tes pieds après avoir fait trempette dans la mer/l’océan/le lac/la cascade. Et sur le mien, il y a Totoro.

  • Des Leggings

Oublie les jeans qui prennent de la place, qui mettent 42 ans à sécher. Les leggings feront office de collants sous ta jupe/ton short tout en te permettant de traverser des rivières lors de tes randos. C’est aussi vachement plus simple d’aller camper avec un leggings qu’avec un jeans. De même, si tu dois faire un boulot pourri, comme du picking ou la plonge, tu seras beaucoup plus à l’aise là-dedans. Et même qu’après quelques mois de baroude, et bien tu en auras plus rien à foutre de la décence vestimentaire et que t’utiliseras tes leggings comme un pantalon (horreur !). Oui, crois-moi, à un moment tu vas arriver à ce point.

  • Un Travel Book

Le mien m’a été offert par une couchsurfeuse britannique, Helen, avec laquelle j’ai passé un moment extraordinaire. C’est un cadeau qui me tient vraiment à cœur, qui représente énormément pour moi. Un symbole. Je l’ai noirci d’histoires, j’y ai collé des cartes de visites de backpackers, passé en revue mes itinéraires, scotché des tickets de ferry, griffonné des noms, attaché des billets d’entrée de musées. Il est rempli maintenant de 7 mois de Nouvelle Zélande. J’en avais noirci un autre lors de mes 10 jours au Japon, offert par ma meilleure amie Cynthia, celui-là. Je l’ai renvoyé chez ma mère dans une boîte à souvenirs nippons. Sérieux, tu vas avoir besoin d’un carnet où noter tes conneries, que ce soit les coordonnées de baroudeurs, de conseils de randos magnifiques, des numéros de téléphone pour un job. Et forcément, ça marche mieux si t’as le stylo qui va avec.


 

Et toi, lecteur ?

Quels sont les objets que tu considères comme essentiels en voyage?

Ces objets qui m’ont sauvé la vie en baroude
Tagged on:                         

2 thoughts on “Ces objets qui m’ont sauvé la vie en baroude

  • 1 March 2016 at 6 h 18 min
    Permalink

    “La CUP” certainement une évolution pour les femmes (la dernière nouveauté date tout de même d’il y a plus de 30 ans : les tampons!!! et nos mamans aussi trouvaient ce cordon très étrange qui nous permettaient d’aller à la piscine..) Tout ce qui améliore – et c’est très long- la vie des femmes je suis pour!! non mais quand même, entre temps on a eu l’ordi, internet, le TGV, une station spatiale.. et…. une “CUP” pour les femmes……..

    Reply
  • Pingback: La Nouvelle Zélande – Vie Pratique pour Baroudeur/se en Carton – Take a Walk on the Wild Side

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *